Le 5 novembre 2015 à 14 h 45 au Sillon à CAEN

Bleus Horizons

Auteur : Jérôme Garcin

(éditions Gallimard, 2014)

Vidéo et musique : Thibault Walter avec la participation sonore  du comédien Emilien Diard-Detoeuf

Cette lecture-spectacle donne accès, grâce à la plume de Jérôme Garcin, à l’œuvre posthume du poète bordelais, Jean de la Ville de Mirmont, sacrifié comme toute sa génération, sur l’autel de la patrie.

Spectacle adapté du roman de Jérôme Garcin, Bleus Horizons, (Gallimard, 2014) qui évoque de manière romancée, la destinée du poète Jean de la Ville de Mirmont,  mort debout, sur le « Chemin des Dames », le 28 novembre 1914.

Cette lecture-spectacle donne accès à l’œuvre posthume de ce jeune poète, sacrifié comme toute sa génération, sur l’autel de la patrie.L’occasion unique de découvrir les poèmes prémonitoires du poète bordelais, par la voix d’Emilien Diard-Detœuf et de sentir la présence émouvante de la mère de Jean de la Ville de Mirmont, incarnée par la voix de Gisèle Casadesus.

Philippe Bertin et Thibault Walter se veulent les passeurs d’une époque et d’un homme, emporté par l’Histoire, et si bien restitués par l’écrivain Jérôme Garcin.

C’est l’occasion de découvrir l’oeuvre de ce poète qui se résume à un bref roman d’une étonnante modernité : « les Dimanches de Jean Dézert », publié en 1914 à compte d’auteur, et inspiré par sa vie de fonctionnaire à la Préfecture de la Seine ; une poignée de contes pleins d’oiseaux et de matelots et les poèmes baudelairiens de « l’horizon chimérique ».

Son ami François Mauriac tentera de le sauver de l’oubli mais c’est aujourd’hui qu’on reconnaît pleinement le talent de ce jeune homme éternel.

Une bâche

Une bâche de 10 m de long sur 1 m de hauteur

Une exposition

La Grande Guerre, vue sous 5 prismes différents.

Cette exposition modulable permet de retrouver un dialogue, entre le réel et l’imaginaire réinventé des poilus sur le Front,
avec leurs familles vivant à l’arrière.
Philippe Bertin choisit des images « standard » – coupures de magazine, cartes postale, photocopies – qu’il replace dans une perspective contemporaine.

grande-guerre-5-images

Cliquez ici pour voir l’exposition complète